LE BMX C’est quoi

Le BMX (en anglais : bicycle motocross) apparaît en 1968 en Californie, alors qu’au même moment le motocross devient un sport très populaire aux États-Unis.

La version motorisée de ce sport est la source d’inspiration du BMX. Enfants et adolescents, animés par le désir de pratiquer le motocross alors qu’ils n’en avaient pas les moyens, créent des compétitions de vélo sur des pistes qu’ils construisent eux-mêmes. Ils s’habillent d’équipements de motocross. C’est ainsi que le sport a pris le nom de BMX.

Sous sa forme actuelle, le BMX Race ou Bicross est une course entre huit concurrents qui doivent parcourir une piste de 340 à 400 m. L’effort est violent (30 à 40 secondes) et les sensations fortes. La course débute par un départ au sprint sur une butte et se finit sur une ligne d’arrivée. La piste a la particularité d’être parsemée de bosses qui, soit se sautent, soit s’enroulent par cabrage du vélo sur la roue arrière. C’est un sport acrobatique et spectaculaire demandant des qualités physiques telles que la vélocité, la puissance et de l’endurance.

Un bon pilote doit allier force explosive, coordination, habiletés techniques, un bon esprit tactique et un bon sens de la course. Son pilotage doit être le plus fluide possible. Ce sport a un côté social dans la mesure où il offre à moindres frais et proche de chez soi l’excitation d’un sport d’action. Il est donc facile de comprendre pourquoi ce sport connaît un véritable engouement.

Depuis janvier 1993, le BMX est totalement intégré à l’Union Cycliste Internationale (UCI), et en Suisse les clubs sont affiliés à Swiss Cycling. En outre, cette discipline est devenue pour la première fois une discipline olympique à l’occasion des Jeux olympiques de Pékin en 2008.

En Suisse, ce sport est populaire, il y a 484 licenciés[1] et environ 2’000 membres amateurs. Il y a 20 pistes qui sont aux normes internationales (normes olympiques), et deux en préparation (Figure 2). En Suisse romande, seul Fribourg et le Jura n’ont pas encore de piste qui permet l’accueil des compétitions.